Que des mots

Le bonheur ferme tard..

 

J’essaie de recoller les morceaux de mon âme, de mon coeur et de mon être. Quelques fois, on arrive à s’en sortir seule. Plus souvent qu’autrement, la présence d’autrui est nécessaire pour nous aider à retrouver le cap. Parfois, nous constatons que nous n’arrivons tout simplement plus à nous confier à notre entourage.
 Constamment en quête d’un refuge pour mon être, j’ai trouvé un remède dans les mots.Mais qu’est-ce que la recherche de quiétude si on ne peut la partager. J’ai besoin d’un public pour transmettre mes maux et ainsi réussir à trouver le chemin de la guérison. C’est par ces quelques phrases que je tente, à petits pas, de recoller les morceaux de mon moi qui semble disparu depuis un bon moment. Force est de constater qu’il est difficile de refaire surface quand on a si longtemps été immerger dans son mal-être. 
Essayer de sourire un peu plus grand chaque jour est mon défi personnel !

 

On est responsable de notre propre bonheur
et il ne doit pas dépendre de personne d’autre que nous.
On doit le trouver en nous avant de chercher
à le partager avec quelqu’un d’autre

 

 

Sometimes,
the reason good things are not happening to you
is because you are the good thing
that need to happen to an other people

 

Publicités