Pourquoi j’aime Facebook

Dans le cadre du cours Internet et relations publiques, j’ai du écrire un essai sur un média social de mon choix en l’abordant selon des perspectives, historique, sociologique, culturelle, économique et politique. J’ai décidé de conclure le mien avec l’explication de ce que j’aime sur Facebook. Et parce que je m’en vais visiter ma famille dans quelques jours et que je m’en ennuie beaucoup, j’ai décidé de publier un petit bout de mon essai sur mon blogue. Maintenant que mes dix articles obligatoire sont publiés, je peux faire ce que je veux, non?!

Lire la suite

Mon jugement est nul…

Le temps me démontre souvent que je suis vraiment nul pour juger les gens. À plusieurs reprises, lorsque je me suis fait une impression sur une personne, elle a été déformée par la suite. Je suis parfois agréablement surprise de m’être trompée…. Et des fois, c’est amer que je réalise mon erreur… Ça va dans les deux sens, malheureusement !

Ce qui me fait penser aux médias et à l’image qu’ils nous donnent parfois des personnalités politiques et des vedettes. En réalité, d’un peu n’importe qui, qui passe sous leur loupe. Parce qu’on aura beau dire que les médias sont objectifs, qu’ils livrent l’information de manière impartiale, dès qu’on aborde un sujet, c’est toujours avec un certain regard.

Lire la suite

Ma première fois

Cela fait six ans que je nage dans le monde des communications. Souvent à titre de stagiaire. Parfois à contre-courant, parce que je ne sais pas toujours exactement ce que je fais.

Cet été, j’ai eu mon premier vrai contrat payant. J’étais gestionnaire de communauté pour le petit restaurant où j’étais caissière. Je recevais un chèque à tous les mois pour mes services «d’experte» en communication. J’étais aux anges !

Lire la suite

Leçon de survie pour les futurs étudiants de ce monde

Ah, la joie des travaux d’équipe! #Not

Les travaux d’équipe, ça ne se passe JAMAIS bien. 

Ok nuançons mes propos, ça se passe souvent très mal.

Mal au sens où, il y a toujours une personne dans l’équipe qui fait rien. Une contrôle freak qui ne veut pas laisser les autres s’exprimer. Une autre qui demande à ce qu’on fasse des rencontres d’équipes de manière ponctuelle. Et la zélé qui fait tout d’avance. (ça c’est souvent moi, car ma plus grande peur c’est de manquer de temps 😉 )

Moi, j’ai personnellement donné le diplôme à beaucoup d’étudiants. Parce que tout au long de ma scolarité, je me suis ramassée à faire des travaux d’équipe seule. 

Lire la suite